Retour à l'index

 
 
 
 
 
 

RETOUR

 

L'EI de Nathalie Lenne

Promotion : Chrysalide
Session : Juin 2017
Avez-vous lu cette information ESSENTIELLE ?
Le titre 
L’évaluation professionnelle et le cadre de santé : deux poids, deux mesures. La fin justifie-t-elle les moyens ?
 
L'abstract

Face à toute situation, plusieurs choix s’offrent à l’individu. Ainsi, lors d’une évaluation professionnelle, il appartient au cadre de santé d’insuffler un certain sens à la démarche. Souvent controversée, l’évaluation n’est pourtant qu’un outil au service du management et de l’organisation. Puisque l’outil n’est rien sans l’artisan, les sentiments qu’elle induit émanent sans doute de la personnalité et des objectifs de celui qui la manie. Et en effet, est-elle destinée à cloisonner, éviter, évincer, reproduire, asseoir son pouvoir, échanger, changer, évoluer ou encore apprendre ? Bien que le cadre de santé soit désigné pour instaurer l’ordre, développer les compétences et les connaissances des membres de son équipe relève aussi de ses missions. L’évaluation peut-être un outil au service de cette dernière. Mais lorsqu’il s’agit de modifier le comportement ou le mode de pensée d’autrui, il peut être tentant d’enfreindre certains principes. La question préjudicielle est donc : « la fin justifie-t-elle les moyens ? ». Entre éthique et politique, tout ne résumerait-il pas à la légitimité du cadre ?

Mots clés : évaluation, management pédagogique, docimologie, légitimité

Nathalie Lenne (Chrysalide)

La préface

CLIC