Retour à l'index

 
 
 
 
 
 

RETOUR

 

L'EI d'Aurélien Verschelde

Promotion : Mehr Licht
Session : Juin 2015
Avez-vous lu cette information ESSENTIELLE ?
Le titre 
Cadre de proximité certes, mais proche de qui ?
La création d’une équipe de cadres permettra-t-elle d’appréhender le sentiment de solitude exprimé par celui-ci ?
 
L'abstract

Nous sommes partis d’un constat : certains cadres expriment avoir l’impression de s’éloigner de leur équipe, un comble lorsqu’il s’agit d’un cadre dit de proximité. Comment cela se fait-il ? Ce travail essaie de mettre en évidence certaines raisons à ce sentiment ressenti par le cadre. Certaines semblent évidentes, d’autres sont plus subtiles et d’autres encore paraissent inhérentes à la fonction de cadre.
Le cadre est une interface entre de multiples intervenants. Cet ajustement continuel de la place qu’il tient, dû à sa position intermédiaire entre les membres de son équipe et ses supérieurs notamment, l’entraîne à ressentir un sentiment de solitude. Et si, plutôt que de se borner à regarder en-dessous ou dessus de lui afin d’ajuster son positionnement, la solution pour le cadre était de regarder sur les côtés ? Nous émettons une piste : la création d’une équipe de cadres permettra-t-elle d’appréhender le sentiment de solitude exprimé par celui-ci ?
Nous sommes allés à la rencontre de professionnels afin de récolter leurs avis. Ce travail n’a pas la prétention de résoudre définitivement le sentiment de solitude vécu par le cadre mais les résultats présentés auront pour but d’ouvrir le débat et de conscientiser les cadres sur l’intérêt de la création de cette équipe. Au-delà de la création éventuelle de cette équipe, ce travail invitera les cadres à s’interroger sur leur fonctionnement.

Aurélien Verschelde (Mehr Licht) : av@lereservoir.eu

La préface

CLIC